Les bienfaits de la cerise

Les bienfaits de la cerise

- in La nutrition, Les aliments
77
0
Tout savoir sur les bienfaits de la cerise sur la santé

Introduction

Dans ce billet, on déniche les « bienfaits cerise » et on fouille un peu sous cette peau rouge vermeil pour en dévoiler des vertus qui dépassent l’allégresse des papilles.

Cerises à la loupe, on va pas tourner autour du noyau: leurs qualités nutritives méritent le coup d’œil. Minéraux? Check! Antioxydants? Check! Fibres et vitamines? Re-check! Ondulant entre atouts pour la peau, la cervelle et le sommeil, la cerise, c’est du sérieux! Même les sportifs s’y trouveront.

Cet article qui s’annonce ne va point se contenter de flatter; il va aussi décortiquer, sans langue de bois, mais avec une plume aiguisée.

Pour ceux qui n'aiment pas lire

Vidéo sur les bienfaits de la cerise

Les basiques sur la cerise !

Quelques infos sur la cerise

Quelle est l’histoire de la cerise?

L’histoire de la cerise commence son récit bien avant que nos assiettes ne connaissent son goût sucré. Originellement, ce sont les oiseaux (et oui, vous avez bien lu), qui, friands de sa chair juteuse, ont contribué à la dissémination des cerises à travers les continents. Au fil des siècles, l’être humain s’en est mêlé, trouvant en ce petit fruit un compagnon idéal pour agrémenter sa table. Incorporée dans la cuisine dès l’Antiquité, la cerise a voyagé de la Chine à Rome, où elle a été cultivée avec amour et finesse. Sous l’Empire romain, elle se taillait déjà une place de choix dans les festins.

La cerise, membre honorable de la famille des Rosaceae, partage son héritage génétique avec des aliments tels que les amandes, les pêches et les pommes qui eux aussi sont un sacré allié au quotidien. Vous imaginez ? La même famille prestigieuse !

A quelle saison et comment pousse la cerise ?

Saviez-vous que notre succulente petite cerise prospère dans le cocon d’une saison particulière ? Eh oui, elle favorise le doux interlude de la fin du printemps et le début de l’été, un moment où le soleil commence à étirer ses rayons avec générosité.

Le cerisier se prépare au bal des fruits sous l’œil attentif du printemps ; on pourrait presque entendre la terre chanter en chœur avec les bourgeons qui éclatent. Il est courant de semer les prémices du cerisier en automne, période où les noyaux peuvent s’épanouir dans le silence hivernal, pour ensuite éclater en fleurs dès les premiers murmures du printemps. La tendre floraison des cerisiers est une célébration d’une beauté éphémère, souvent glorifiée par des festivals, comme au Japon.

Quant à la récolte, elle bat son plein habituellement en juin pour les variétés hâtives et peut s’étirer jusqu’en juillet pour les retardataires, une période où les paniers se gorgent de joyaux rougeâtres. La précision du calendrier de la nature est inflexible, et notre cerise pousse idéalement sous un climat tempéré, ni trop humide, ni trop sec, qui sait être doux et encourageant.

Comment conserver la cerise?

Bon, parlons conservation de la cerise, parce qu’il n’y a rien de plus frustrant que de voir ces bijoux se gâter. Première chose à retenir : la cerise aime le frais ! Alors hop, après l’achat ou la cueillette, on les range délicatement au réfrigérateur. Mais attention, hein, ne les lavez pas avant de les stocker ;

l’humidité, c’est l’ennemi ! Vous les rincerez juste avant de les croquer.

Une petite astuce ? Si vous voulez jouer les prolongations, pensez à les congeler. Oui, oui, congelez-les ! Elles garderont la plupart de leurs vertus, et vous pourrez profiter hors saison d’une touche de fraîcheur sucrée. Placez-les simplement sur une plaque, bien espacées, le temps qu’elles durcissent, puis transférez-les dans un sac congélation.

Ce qu’il faut retenir 🗒️

  • Origine de la cerise : Rapporté par les oiseaux, la cerise s’est propagée à travers les continents grâce à sa chair juteuse et appétissante, jusqu’à être cultivée par l’Homme depuis l’Antiquité.
  • Famille de la cerise : Faisant partie de la famille prestigieuse des Rosaceae, la cerise partage son héritage génétique avec des aliments tels que les amandes, les pêches et les pommes.
  • Période de récolte de la cerise : La cerise prospère au printemps et à l’été, période où les cerisiers fleurissent et les fruits mûrissent généreusement sous le soleil, idéalement dans un climat tempéré.
  • Conseils de conservation de la cerise : Pour conserver les cerises, il est recommandé de les ranger délicatement au réfrigérateur sans les laver, afin de prévenir l’humidité. Il est aussi possible de les congeler pour en profiter toute l’année.

Un peu de science avec la cerise !

Valeurs nutritive

Voici les valeurs nutritives de la cerise pour 100 grammes.

Macros

Minéraux

  • Calcium : 13 mg
  • Fer : 0,36 mg
  • Magnésium : 11 mg
  • Phosphore : 11 mg
  • Potassium : 173 mg
  • Cuivre : 0,07 mg
  • Manganèse : 0,07 mg

Vitamines

  • Vitamine C : 7 mg
  • Vitamine A : 50 UI
  • Vitamine E : 0,07 mg
  • Vitamine K : 2,1 µg
  • Vitamine B6 : 0,03 mg

Les bienfaits de la cerise

Les bienfaits de la cerise pour la peau
Les cerises regorgent de vitamines et d’antioxydants qui aident à prévenir le vieillissement prématuré de la peau. Leur teneur élevée en vitamine C favorise la production de collagène, ce qui maintient la peau ferme et élastique. De plus, grâce à leur contenu en anthocyanes, ces pigments naturels responsables de leur couleur intense, les cerises aident à réduire l’inflammation et à apaiser les irritations cutanées.

Les bienfaits de la cerise pour le cerveau
Les cerises sont en effet bénéfiques pour le cerveau. Grâce à leur teneur élevée en antioxydants, les cerises aident à protéger les cellules du cerveau contre les dommages causés par les radicaux libres, réduisant ainsi le risque de maladies neurodégénératives telles que la maladie d’Alzheimer et la démence. De plus, les cerises sont également riches en anthocyanes, un type de flavonoïde qui contribue à améliorer la mémoire et la cognition.

Les bienfaits de la cerise pour le sommeil
Les cerises, surtout les variétés montmorency et balaton, sont connues pour leurs bienfaits sur le sommeil grâce à leur contenu en melatonine, une hormone régulant le cycle circadien. Cette hormone est produite naturellement par le corps humain mais peut également être trouvée dans certains aliments comme les cerises. Des études ont montré que la consommation de cerises, notamment le jus de cerise, peut aider à augmenter les niveaux de melatonine dans le corps, favorisant ainsi un sommeil de meilleure qualité.

Les bienfaits de la cerise pour la vitalité
Si vous êtes en quête d’aliments qui peuvent booster votre vitalité, ne cherchez pas plus loin que les cerises. Ces petites baies juteuses sont non seulement délicieuses, mais également riches en nutriments essentiels qui peuvent vous donner un coup de pouce d’énergie. Les cerises sont une excellente source de vitamine C, qui est connue pour renforcer le système immunitaire et favoriser la production d’énergie.

Les bienfaits de la cerise pour le sport
Ces petits fruits regorgent de vitamines, de minéraux et d’antioxydants qui favorisent la récupération musculaire et réduisent les douleurs après l’effort. Les cerises sont également riches en anthocyanes, des composés naturels qui ont des propriétés anti-inflammatoires. De plus, leur teneur en fibres permet de réguler le transit intestinal, favorisant ainsi une bonne digestion.

Les autres bienfaits de la cerise
Les cerises sont une excellente source de vitamine C, qui renforce notre système immunitaire et nous donne de l’énergie. Alors n’hésitez pas à croquer dans une cerise savoureuse et profitez de tous ces bienfaits pour votre santé !

Dans quel cas ne pas consommer la cerise ?

Les cerises, avec leur goût délicieux et leur couleur vive, sont un fruit apprécié par de nombreuses personnes. Cependant, il est important de noter qu’elles ne conviennent pas à tout le monde. Certaines contre-indications doivent être prises en compte avant de les consommer régulièrement.

  • Les personnes souffrant de la goutte doivent éviter les cerises en raison de leur teneur élevée en purine, qui peut provoquer des crises.
  • Les personnes allergiques aux fruits à noyau peuvent également présenter des réactions indésirables en consommant des cerises.
  • Les personnes atteintes de problèmes rénaux doivent être prudentes en raison de la teneur en potassium des cerises.

Il est donc important de consulter un professionnel de la santé avant d’intégrer les cerises dans son régime alimentaire quotidien. Restez informé et prenez soin de vous!

Ce qu’il faut retenir 🗒️
Les bienfaits de la cerise :
La cerise est un fruit riche en antioxydants, ce qui en fait un allié de choix pour lutter contre le vieillissement cellulaire et les maladies chroniques. De plus, sa teneur en vitamines C et E renforce le système immunitaire, tandis que sa faible teneur en calories en fait un aliment idéal pour maintenir un poids santé. En outre, la cerise est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, ce qui en fait un remède naturel efficace contre les douleurs articulaires. Enfin, sa richesse en fibres favorise la santé digestive et aide à prévenir les maladies cardiovasculaires.

En cuisine avec la cerise !

Comment consommer la cerise

Comment consommer cerise au quotidien ? Vous pouvez tout simplement les croquer telles quelles, pour savourer leur chair juteuse et sucrée. Les cerises sont également délicieuses en salade de fruits, pour une touche de fraîcheur estivale. Et que dire des clafoutis et des tartes aux cerises, qui font ressortir leur saveur sucrée et acidulée ? Vous pouvez aussi les ajouter dans vos smoothies ou vos yaourts pour une collation saine et gourmande. Avec tant d’options délicieuses, impossible de résister à la tentation de consommer des cerises au quotidien !

Idée recette healthy avec la cerise

Vous êtes à la recherche d’une idée de recette santé pour profiter des bienfaits de la cerise tout en vous régalant ? Ne cherchez plus, voici une recette simple et délicieuse à base de cerises fraîches.

  • Pour commencer, lavez et dénoyautez une poignée de cerises.
  • Ensuite, dans un blender, mélangez les cerises avec un yaourt nature, une cuillère à soupe de miel et une pincée de cannelle.
  • Mixez jusqu’à obtenir une texture lisse et homogène.
  • Versez la préparation dans des moules à glace et placez au congélateur pendant au moins 4 heures.
  • Vous obtiendrez ainsi de délicieux sorbets glacés à la cerise, parfaits pour se rafraîchir lors des chaudes journées d’été.

Conclusion

De la vitalité de notre peau jusqu’à l’accompagnement de nos doux rêves nocturnes, ces petites perles pourpres sont de véritables alliées santé. Toutefois, et c’est à ne pas négliger, elles arborent leur cortège de contre-indications, rappelant ainsi que même la plus jolie des gourmandises doit être savourée avec discernement. Croquez donc dans l’aventure cerise, mais gardez à l’esprit, comme pour toute quête du bien-être, que modération reste de mise.

About the author

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.