Les bienfaits santé de la musculation sont supérieurs à l’endurance

Les bienfaits santé de la musculation sont supérieurs à l’endurance

- dans Musculation
107
0

On ne le répétera jamais assez, mais oui le sport à de grands bénéfice sur la santé mais aussi sur le fait d’être autonome le plus longtemps possible. On a souvent vanté les bienfaits de l’endurance (comme la course, le vélo et même la marche) ou d’autres formes de type aérobie. 

Néanmoins, de nouvelles étuds sérieuses viendraient à prouver que la pratique de la musculation est tout aussi bonne, voir même supérieure à l’endurance.

 

Moins de graisse avec la musculation

En effet, même si l’endurance brûle des calories, cet effet ne perdure pas aussi longtemps qu’avec de la musculation. Avec l’ajout de charges additionnelles comme dans la musculation ou du CrossFit, les fibres musculaires vont être brisées et le corps va devoir reconstruire ces fibres musculaires, et donc dépenser de l’énergie pour cela. La musculation permet donc de diminuer la graisse corporelle, réduire l’inflammation (même avec des courbatures), fait baisser la pression artérielle, et vos capacité pulmonaires sont accrues.

 

La meta étude Australienne

C’est une étude Australienne qui à permis de mettre en avant cette découverte. elle portait sur plus de 80000 personnes âgées de 30 ans et plus. LE lien qui a été retenu comme critère par les chercheurs, est la relation en la musculation (sans matériel cette fois), et la mortalité toutes causes, que ce soit par cancer ou par maladie cardiovasculaire.

  • Les personnes qui, quelque soit la fréquence et l’intensité, pratiquent la musculation diminuent de 33% les risques de décès liés au cancer et les risques de décès de toutes causes de 23% par rapport à ceux qui ne pratiquent pas de musculation.
  • Si vous pratiquez la musculation au moins 2 fois par semaine, la diminution lié au décès par cancer de 22%, 21% pour les décès toute cause.

Quid des personnes qui pratiquent de l’endurance à intensité modérée ?

Les résultats sont quand même bons, il est bien sur préférable d’avoir une activité que rien. Les chercheurs se sont donc rendu compte que ceux qui pratiquaient 150 minutes d’endurance à intensité modérée faisaient baisser le risque de décès pas maladie cardiovasculaire de 22% et le risque de décès toutes causes de 16%

Et s’il on associe les deux ?

La pratique de la musculation et d’une activité aérobie (ce que propose le CrossFit) permet de faire baisser les risques de décès toute cause de 29% et les risques de mortalité par cancer de 30%

La méta analyse a donc permis de mettre en avant que la musculation, par rapport aux exercices d’aérobie, a des bienfaits, et résultats plus positifs dans le temps sur l’insuline à jeun, la pression artérielle ou encore la composition corporelle.

L’étude Medecine and Science in Sports and Exercise

Cette étude a été faite sur plus de 12000 participants ayant une moyenne d’âge de 47 ans pendant 5 à 10 ans et cherchait a faire un lien entre les exercices lié à de la charge additionnelle (donc de la musculation) et la mortalité. 276 morts toutes confondues et 205 cas de maladies cardiovasculaires ont été notées.

Il en a été conclu que le risque de crise cardiaque et d’AVC pourrait diminuer de 40 à 70% avec une pratique de 1 heure 3 fois par semaine de musculation.

Notre avis

Évidemment, l’activité physique, liée à une bonne nutrition et à un bon sommeil sont les composantes idéales pour une bonne santé durable. Le mieux étant de pouvoir associer à la fois des exercices de musculation avec charge additionnelle sur des mouvements polyarticulaires connus (Squat, Soulevé de terre, pompes ou développé couché) et des exercices aérobiques (vélo, rameur, course), nous rajouterons des étirement, du gainages pour le “Core”.

Plusieurs ouvrages vous proposent des programmes dans ce sens. Nous ne saurions que vous conseiller aussi la pratique d’un sport complet dans ce sens, qu’est le Crossfit. 😉

 

Sources

Ashton RE, Tew GA, Aning JJ, Gilbert SE, Lewis L, Saxton JM. Effects of short-term, medium-term and long-term resistance exercise training on cardiometabolic health outcomes in adults: systematic review with meta-analysis. Br J Sports Med. 2018 Jun 22.

Emmanuel Stamatakis, I-Min Lee, Jason Bennie, Jonathan Freeston, Mark Hamer, Gary O’Donovan, Ding Ding, Adrian Bauman, Yorgi Mavros. Does strength promoting exercise confer unique health benefits? A pooled analysis of eleven population cohorts with all-cause, cancer, and cardiovascular mortality endpoints. American Journal of Epidemiology, kwx345, https://doi.org/10.1093/aje/kwx345

Liu Y, Lee DC, Li Y, Zhu W, Zhang R, Sui X, Lavie CJ, Blair SN. Associations of Resistance Exercise with Cardiovascular Disease Morbidity and Mortality. Med Sci Sports Exerc. 2018 Oct 29. doi: 10.1249/MSS.0000000000001822.

A propos de l'auteur

Xav
Ancien blogger de sites décalés et d'humour, Xavier (aussi connu sous le pseudonyme et site internet "Smabite"), s'est laissé aller au point de devenir un beau loukoum. Ayant perdu tout son Mojo, il décida en 2008 de faire un travail sur lui-même qui lui fit perdre 20 kilos. Depuis il ne vit que d'eau fraiche, de protéine et d'amour aussi... quand même (son Mojo n'est toujours pas revenu)

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.